Technologies

Un virus enregistre l’écran des utilisateurs de sites pornographiques

ESET, une entreprise spécialisée dans la détection de virus informatiques, a découvert un nouveau malware qui espionne les utilisateurs de sites pornographiques. Ce dernier s’active dès qu’un mot-clé en rapport avec le x est entré dans le navigateur de l’internaute ciblé. Une fois en action, il enregistre le contenu de l’écran du terminal infecté. Le hacker fait ensuite chanter sa victime en la menaçant de dévoiler sur les réseaux sociaux les photos et vidéos compromettantes, si elle ne paye pas une rançon en Bitcoin.

Baptisé Varenyky, le malware semble principalement cibler les utilisateurs français. Il se propage par e-mail. D’après l’exemple de fishing diffusé par l’ESET, l’internaute reçoit une fausse facture, accompagnée d’une pièce jointe. Une fois ouverte, cette dernière libère le virus.

Afin d’éviter une quelconque infection, l’ESET recommande “aux gens d’être prudents lorsqu’ils ouvrent des pièces jointes provenant de sources inconnues”, et insiste sur la nécessité de “maintenir à jour son système ainsi que les logiciels de sécurité”.

À noter que le virus ne fonctionne que sous Windows et que les mails visés par les tentatives de fishing sont tous des adresses orange.fr et wanadoo.fr.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques