Santé & Bien être Technologies

Comment les smartphones déforment nos mains

Les smartphone ont déjà provoqué en une petite décennie des changements significatifs de l’anatomie de nos mains, comme le révèle une étude de l’opérateur britannique O2 auprès de 2000 volontaires. Ainsi le pouce de la main qui tient le smartphone était jusqu’à 15% plus gros sur une partie de l’échantillon, entre autres déformations pour s’adapter à leur ergonomie.
Une étude commandée par l’opérateur britannique O2 auprès de 2000 volontaires montre que le smartphone a déjà provoqué des changements anatomiques chez une partie de la population. Le signe d’une utilisation massive, et de plus en plus intensive qui pousse notre corps à s’adapter. Les chercheurs notent : « alors qu’il a fallu des millions d’années à l’homo sapiens pour évoluer dans sa forme actuelle, il n’a fallu que 10 petites années pour que nos doigts et nos pouces commencent à changer de forme grâce à la démocratisation de l’usage du smartphone ».

Les smartphones changent la forme de nos mains
Des données finalement pas si surprenantes, lorsque l’on sait que le smartphone est utilisé en moyenne au Royaume Uni – on imagine des chiffres très proches en France – deux heures par jour. Ainsi, un tiers des 2000 participants de l’étude affirment qu’ils ont commencé à remarquer des changements physiologiques sur leurs mains, tandis que 37% s’attendent à ce que leur corps continue à se transformer à mesure que les smartphones et plus largement la technologie transforme leurs vies.

Le pouce de la main qui tient le smartphone était plus gros sur 5% de l’échantillon. Cette proportion grimpe à 13% sur la tranche 18-34 ans. En moyenne, le pouce des personnes concernées est 15% plus gros que l’autre, en raison des muscles qui sont nettement plus sollicités. Sur un autre 5% de l’échantillon, les chercheurs constatent des déformations de l’annulaire et l’auriculaire en raison de la manière dont les volontaires ont pris l’habitude de tenir le smartphone.

Enfin, 5% des participants attestent ressentir des vibrations fantômes dans leur poche, comme s’il recevaient des notification et des appels. L’étude révèle d’autres données qui montrent la place prédominante du smartphone dans nos vies. Ainsi 19% des britanniques ne peuvent plus se passer de leur smartphone plus d’une journée et 20% admettent même s’endormir avec le smartphone dans leurs mains. Et vous, avez-vous remarqué des déformations sur vos mains ? Vous reconnaissez-vous dans cette étude ? Partagez votre expérience dans les commentaires.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques