People Sport Inter

La soirée arrosée d’Hugo Lloris fait jaser en Angleterre

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Hugo Lloris a été contrôlé au volant de sa voiture avec un taux d’alcool dans le sang légèrement supérieur à ce qu’autorise la loi en vigueur en Angleterre (0,8 grammes). Arrêté puis placé en détention pendant 7 heures, il sera jugé le 11 septembre prochain. Le gardien, qui avait passé la soirée dans un restaurant français avec Laurent Koscielny et Olivier Giroud, fait beaucoup parler en Angleterre.

A tel point qu’il a dû s’excuser publiquement, via un communiqué publié sur le site officiel des Spurs : « je tiens à m’excuser de tout cœur auprès de ma famille, du club, de mes coéquipiers, du manager et de tous les supporteurs. L’alcool au volant est totalement inacceptable, j’assume l’entière responsabilité de mes actes et ce n’est pas l’exemple que je souhaite donner ». Noël Le Graët, président de la FFF, a lui défendu le gardien niçois : « c’est une affaire privée qui n’aura pas d’incidence sur le prochain rassemblement de l’équipe de France ».

L’Angleterre veut que le brassard de capitaine lui soit retiré

Mais en Angleterre, on semble être beaucoup moins clément avec le portier de Tottenham. Ce samedi, le champion du Monde est présent sur les unes de nombreux tabloïds, avec les mêmes mots qui reviennent, comme le mot « honte ». Et ce n’est pas tout, puisque cet événement pourrait avoir de lourdes conséquences sur le plan sportif pour l’ancien joueur de Nice et de l’OL.

Celui qui n’a pas pu s’entraîner vendredi en vue du choc de lundi face à Manchester United pourrait bel et bien perdre son brassard de capitaine, un “souhait” de la presse anglaise qui pourrait se concrétiser, d’autant plus que Mauricio Pochettino serait passablement énervé par cet incident, toujours selon les médias britanniques. Hugo Lloris risque gros donc, dans un pays où ce type d’incident ne passe jamais inaperçu, et il aura probablement à cœur de se racheter avec de bonnes prestations sur le terrain…

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques