Sport Inter

Arsène Wenger : retour sur 22 ans de règne à Arsenal

À l’instar de nombreux pontes du football, Arsène Wenger fait ses débuts sur le terrain, en jouant au ballon dans des clubs alsaciens. Il officie notamment au FC Duttlenheim et du FC Mulhouse. Il raccroche ses crampons en 1981 pour embrasser une carrière d’entraîneur. Passé par l’AS Nancy-Lorraine, puis par l’AS Monaco, le Strasbourgeois s’envole ensuite pour la Grande-Bretagne. C’est en 1996 qu’il prend les rênes d’Arsenal… le début d’une aventure d’une durée exceptionnelle de 22 ans, jalonnée de succès et d’échecs.

Dès son arrivée dans le club britannique, Wenger se fixe pour objectif d’amener les Gunners au sommet. Nouvelles stratégies, nouvelles tactiques, entraînements intensifs… Le coach transmet à l’équipe d’Arsenal son expérience du terrain. Cette méthode permet très vite au collectif (mené alors par Thierry Henry, Patrick Vieira ou encore Emmanuel Petit) de gravir les échelons et de collectionner les titres.

L’homme fort d’Arsenal

Tout commence avec les doublés coupe-championnat des années 1998 et 2002. Ces exploits propulsent directement Arsenal parmi les meilleurs club anglais, au même titre que Manchester United ou Chelsea. Toujours sous l’égide d’Arsène Wenger, le club britannique réussit l’exploit de remporter la coupe d’Angleterre en 2003, 2005, 2014, 2015, et même 2017. Sept trophées au total, qui lui offrent le record de titres en FA Cup pour un entraîneur en Angleterre.

La saison 2016-2017 ne connaîtra pas le même éclat. Arsenal finit 5e de Premier League et manque la qualification pour la ligue des champions. Épuisé, sous pression, l’entraîneur perd de sa verve. Le 31 décembre 2017, lors du match de championnat contre West Bromwich, un accrochage avec l’arbitre lui vaut d’être suspendu pour trois rencontres.

Le 20 avril dernier, Arsène Wenger a annoncé son départ après 22 ans passés sur le banc d’Arsenal, un record. Pour le remplacer à la tête du club, plusieurs noms (Thierry Henry, Leonardo Jardim, Patrick Vieira) se sont déjà faits entendre. Le Français quittera officiellement Arsenal à l’issue du match contre Huddersfield, programmé le 13 mai prochain. Les Gunners devraient lui réserver un bel hommage, malgré les 16 longues années sans remporter le championnat.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques