Société

Restitution du patrimoine africain par la france

« un retour du patrimoine africain à l’Afrique » « Le patrimoine africain […] doit être mis en valeur à Paris, mais aussi à Dakar, Lagos, Cotonou […] Ce sera l’une de mes priorités. D’ici cinq ans, je veux que les conditions soient réunies pour un retour du patrimoine africain à l’Afrique », c’ était en Novembre 2017 lors de sa tournée africaine qu’Emmanuel Macron tenait ces propos.

Le président français, a confié à deux experts culturels, << la mission>> d’étudier la restitution à des pays africains d’œuvres d’art actuellement en France. il s’agit de l’historienne d’art Bénédicte Savoy, membre du Collège de France, et l’écrivain et universitaire sénégalais Felwine Sarr.

Les experts étudieront notamment les conditions dans lesquelles rapatriér les oeuvres dans leurs pays d’origine. « Nous avons la volonté ferme de bien faire les choses », a assuré le président français.

À l’image des statues anthropomorphes royales de Ghézo, Béhanzin et Gléglé, conservées au musée du Quai Branly-Jacques Chirac, la majorité des objets appelés à rejoindre leur pays natal sont chargés d’une forte valeur symbolique et historique aux yeux des peuples auxquels ils ont été dérobés.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques