Sexualité

Que faire pendant les préliminaires?

Les préliminaires sexuels préparent les corps à la pénétration et font grimper l’excitation. Sur le papier, c’est chouette et prometteur. Mais sous la couette, on fait quoi, concrètement ? Du tricot ? Nos idées coquines.

On lit souvent des préliminaires qu’ils sont indispensables et que plus ils durent, mieux c’est. OK, on est partante pour y passer du temps, disons un bon quart d’heure, voire une demi-heure, mais que faire ? Découvrez notre To Do.

PENDANT LES PRÉLIMINAIRES, ON FAIT L’OIGNON

Se déshabiller fait partie des préliminaires, enfin on fait bien comme on veut. On peut clairement se mettre nue et crier : ça y est ! Mais on peut aussi, à l’inverse, s’embrasser fougueusement avec, sur le dos, sept couches de fringues à éplucher. Ainsi, notre désir grandit : le temps d’ôter un gilet, deux gilets, trois pulls et une paire de collant, voilà qu’on est drôlement excité et qu’on est presque à la bourre pour la suite.

PENDANT LES PRÉLIMINAIRES, ON FAIT DES DÉTOURS

Si pendant les préliminaires, on caresse les zones érogènes de notre partenaire tandis qu’il stimule les nôtres, n’oublions pas que nos corps ne se résument pas aux parties génitales. Ventre, épaules, cou, fesses, pieds… que fait-on de ces parcelles de peau, de ces sources de plaisir ? Avant même de foncer tête baissée, levons-la, ouvrons les yeux, prenons le temps de frôler, tâter ou effleurer l’ensemble de nos corps. Et une fois qu’on a goûté au sexe de notre partenaire, et lui de même, rien ne nous empêche de revenir gentiment à son visage, ses bras, son torse.

PENDANT LES PRÉLIMINAIRES, ON FAIT DES PAUSES

Après tout, pourquoi pas. Une pause de quelques secondes, deux minutes tout au plus, à s’embrasser ou se câliner, prononcer un mot doux ou une déclaration d’amour. Une pause permet toujours de bien repartir, parce qu’elle peut générer une mini-frustration : on a envie que ça continue, on est en demande, on a très soif. On veille simplement à faire une pause intelligente, qui reste dans le thème. Du genre on évite la sieste, Netflix, et les coups de fil à un ami.

PENDANT LES PRÉLIMINAIRES, ON FAIT DES EXPÉRIENCES

Les préliminaires sont l’occasion rêvée pour apprendre à se connaitre, composer ensemble, entretenir notre complicité en s’aventurant sur de nouveaux terrains. Des exemples ? L’utilisation d’un sextoy ou d’un lubrifiant chauffant. Le visionnage d’un film porno ou l’usage du dirty talk. La recherche du point G, du point P, du point qu’on veut. On peut aussi profiter du sexe oral dans de nouvelles positions. Après tout, cunnilingus et fellation se pratiquent autrement qu’allongés sur un lit.

PENDANT LES PRÉLIMINAIRES, ON FAIT ATTENTION

Etre à l’écoute de ses sensations est important pour prendre du plaisir. Pendant le sexe, pratiquer la pleine conscience, c’est neuf fois oui. Mais écouter les réactions de son partenaire est tout aussi essentiel. Selon sa respiration, son rythme, son regard, sa poigne, sa position, son énergie, nous déduisons un paquet de choses, qui nous guident et nous inspirent. On identifie ce qu’il aime ou aime moins, s’il est plutôt en mode tendre ou animal. Alors on s’adapte ou on réoriente. Nous sommes deux à donner le LA, donc tendons l’oreille pour entendre le sien.

PENDANT LES PRÉLIMINAIRES, ON FAIT DES PROJETS

Et si c’était le moment de faire des projets ? On peut très bien partager ses envies, ses fantasmes, parler de ce qui nous attire, nous excite, pour aujourd’hui ou pour demain. Et que je te murmure à l’oreille que la prochaine fois, c’est moi qui domine, aussi qu’au printemps, on pourrait aller à Rome, parce que j’ai toujours rêvé de faire l’amour à Rome. Voilà, profitons des préliminaires pour parler d’amour, de sexe et de désir.

PENDANT LES PRÉLIMINAIRES, ON FAIT L’AMOUR

Trop souvent, on perçoit les préliminaires comme une mise en bouche, un apéro rapidos qui nous met en jambe pour le reste de la soirée. C’est le petit verre du vendredi soir, celui qui réveille pour que la nuit soit plus folle. Mais c’est dommage de penser ainsi. Les préliminaires sont bien plus. Ils sont l’amour, le sexe, le rapport. Ils le méritent. Pour aller plus loin, notons que la pénétration n’a rien d’obligatoire et qu’on peut très bien faire l’amour sans la convoquer. Ainsi, on partage ce que l’on appelle un rapport de préliminaires et c’est délicieux.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques