Sexualité Société

Porno: enquête inédite sur la vie sexuelle des jeunes, notamment chez les filles.

Une enquête inédite révèle l’impact de la pornographie sur la vie sexuelle des jeunes, notamment chez les filles.

Quel contact les jeunes ont-ils avec le porno? Comment le consomment-ils ? Tient-il une place aussi importante qu’on le croit? Pour répondre à toutes ces questions, de plus en plus importantes avec l’accès immédiat et gratuit au X sur Internet, Bénédicte de Soultrait*, conseillère conjugale et diplômée de sexologie, a mené une enquête approfondie, au travers de la plateforme Fil Santé Jeunes. Environ 900 garçons et filles de 12 à 22 ans se sont prêtés à cette étude.

Plus des trois-quarts des jeunes y confirment avoir déjà eu accès au X, dont 43% des garçons et 34% des filles avant 12 ans. La moitié de ces jeunes consommateurs indiquent visionner ces images à tout moment de la journée, majoritairement sur leur PC et majoritairement seuls. Tous sont conscients que le porno donne une image fausse de la sexualité, mais un bon tiers reconnaît aussi qu’il influence leur approche du sexe. Un chiffre, particulièrement étonnant, l’illustre: 7,5% des jeunes interrogés ont déjà eu l’idée de se mettre en scène avec leur partenaire dans une vidéo amateur. Quand le porno se conjugue avec l’effet “réseaux sociaux” et “déballage intime”.

L’impact sur les filles évalué

L’une des principales surprises de cette enquête, c’est l’impact du X sur les filles, très peu évalué jusque-là par les enquêtes disponibles. 88,5% des ados et jeunes femmes interrogées disent en effet être retournées voir du porno après leur “première fois”, dont 10% très souvent. Elles sont aussi 73% à reconnaître que ces vidéos les “excitent”. Pour une grande majorité d’entre elles, comme pour les garçons, la pornographie sert à se masturber.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques