Santé & Bien être

OMS: les chiffres de l’obésité ont triplé depuis 1975, 13 % des adultes sont obèses.

Les maladies non transmissibles telles que le diabète et le cancer, ainsi que les maladies cardiaques sont responsables de 71 % des décès dans le monde.

Ce chiffre alarmant pourrait être revu à la baisse si nous surveillons notre alimentation et pratiquons régulièrement une activité physique.

L’obésité et le surpoids sont devenus un fléau et un problème de santé dans le monde. Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les chiffres de l’obésité ont triplé depuis 1975. Et 13 % des adultes de la population mondiale sont obèses.

Une alimentation saine et équilibrée permet de se maintenir en bonne santé et de sauver des vies. Selon la revue médicale britannique The Lancet, une mauvaise alimentation est à l’origine de la mort prématurée de 11 millions de personnes dans le monde par an.

Il ne suffit pas d’avoir une bonne alimentation, il faut aussi pratiquer régulièrement une activité physique.

On retrouve 70 morceaux de sucre dans 750 grammes de chocolat à tartiner, 50 morceaux de sucre dans un 1,5 litre de soda.

Selon les spécialistes de la nutrition, une assiette équilibrée devrait être divisée en trois portions : la viande et les substituts, les produits céréaliers, ainsi que les fruits et légumes. Il faut également veiller à remplacer les boissons gazeuses par les sodas et boire au moins 1,5 litre d’eau par jour.

Le sport, c’est la vie
Mais il ne suffit pas d’avoir une bonne alimentation pour avoir une bonne santé. Il faut également pratiquer régulièrement une activité physique.

Selon l’OMS, on peut attribuer 1,6 million de décès par an à une activité physique insuffisante.

Fruits et légumes contribuent à une bonne alimentation.
L’agence chargée de la santé aux Nations unies recommande aux enfants et aux adolescents de pratiquer par jour au moins 60 minutes d’activité physique d’intensité modérée, voire soutenue. Pour les adultes, il faut, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, voire la combinaison des deux.

Selon l’OMS, l’activité physique permet “d’améliorer l’endurance cardio-respiratoire, l’état musculaire et osseux, ainsi que les marqueurs biologiques cardiovasculaires et métaboliques”.

Quant aux adultes, la pratique d’une activité physique permet de réduire le risque de maladies non transmissibles et de dépression.

L’OMS estime que 3,9 millions d’Africains pourraient, d’ici à 2020, perdre la vie à cause d’une maladie chronique. La sédentarité, un mauvais régime alimentaire et l’obésité figurent parmi les facteurs de risque.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques