Santé & Bien être

Afrique : Un milliard de dollars US pour lutter contre la morbidité du paludisme

La Fondation Bill et Melinda Gates vient d’annoncer l’ajout d’un milliard de dollars US supplémentaires jusqu’en 2023, afin de financer des activités de recherche et de développement visant à réduire la charge de morbidité du paludisme en Afrique, indique un communiqué de ALMA parvenu dimanche à l’ACP.

La source précise que  cette organisation a, en outre, promis 50 millions de livres sterling en Fonds de contrepartie, contre l’ajout de 100 millions de livres sterling supplémentaires au Fonds global de la part du gouvernement du Royaume-Uni, ajoutant que les engagements exprimés par les Etats africains  sont vitaux pour lutter contre le paludisme.

C’est dans cette perspective  que l’Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA) salue l’engagement pris par cinquante trois  autorités du Commonwealth à diviser par deux le nombre de cas de paludisme dans leurs pays dans les cinq prochaines années.

Cet engagement fait suite au Sommet contre le paludisme tenu à Dar-es-Salam  au cours duquel les dirigeants de pays touchés par la maladie, les donateurs et la communauté internationale ont pris de nouvelles résolutions pour vaincre le paludisme, note la source.

L’engagement pris  par les Etats vise à éviter 350 millions de cas de paludisme et à sauver 650 000 vies, a-t-on fait savoir en précisant que  90 % des cas d’infection ou de décès par le paludisme sont enregistrés sur le continent africain.

Le Rapport sur le paludisme dans le monde 2017 a révélé que la progression vers l’élimination du paludisme dans le monde et sur l’ensemble du continent africain était fragile et inégale. Tandis que plusieurs pays dont Madagascar, le Sénégal, la Gambie et le Zimbabwe occupaient la première place mondiale en matière de réduction des cas de paludisme en 2016, parmi les dix pays ayant enregistré la plus forte hausse, neuf se trouvent sur le continent Africain, rappelle-t-on.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques