Politique Internationale

Trump signe un décret pour éviter la séparation des familles

Sous pression, le président américain a signé ce mercredi un décret pour éviter la séparation des familles de migrants.
Sous le feu des critiques depuis plusieurs jours pour sa politique de séparation des enfants de migrants de leurs parents à la frontière, Donald Trump a signé dans le Bureau ovale ce mercredi un décret pour éviter la séparation des familles ayant franchi illégalement la frontière avec le Mexique. “Cela me tient particulièrement à cœur (…) Nous n’aimons pas voir des familles séparées”, a-t-il déclaré en apposant sa signature. “Je pense que toute personne avec un coeur régirait de la même manière”, a-t-il ajouté, soulignant que sa fille Ivanka et sa femme Melania étaient montées au créneau sur ce sujet.

Vague d’indignation
“Nous voulons garder les familles ensemble”, avait-il expliqué plus tôt Donald Trump depuis la Maison Blanche. “Je signerai quelque chose bientôt”, avait-t-il poursuivi, expliquant espérer que cela serait suivi par une loi.
La mesure prise par l’administration américaine a provoqué une vague d’indignation, tant au niveau national qu’international, alors que plus de 2.300 mineurs ont été séparés de leurs parents depuis l’annonce de cette “tolérance zéro”, il y a cinq semaines.

Projet de loi
Auparavant, le chef de file des républicains à la Chambre des représentants, Paul Ryan, avait annoncé qu’il soumettrait au vote jeudi un projet de loi afin de résoudre la question du statut de ces jeunes sans-papiers.

“Avec notre loi, quand les gens seront poursuivis pour avoir franchi illégalement la frontière, les familles resteront ensemble pendant toute la procédure légale, sous l’autorité de la Sécurité intérieure”, a déclaré le “speaker” de la Chambre basse du Congrès où les républicains sont majoritaires. Le texte devra ensuite passer au Sénat où les républicains disposent d’une faible marge (51-49) avant d’être validé par le président.

Les images de ces milliers d’enfants en pleurs arrêtés puis placés dans des centres, divisés en cages de fer ou dans des camps faits de tentes, ont fait scandale. De nombreux responsables américains comme étrangers ont appelé le gouvernement à abandonner ces pratiques.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques