Politique Internationale

Crise politique en Corée

Une rencontre de sortie de crise en corée est prévue pour fin avril 2018

Chung Eui-yong, conseiller pour la sécurité du président de la corée du sud, s’est entretenu avec le dirigeant Kim Jong Un, qui les a « accueillis chaleureusement », selon l’agence nord-coréenne KCNA.

Cette rencontre s’inscrit dans le réchauffement des relations entre les 02 Corées.

La Corée du Nord a exprimé une fois de plus « sa volonté de dénucléariser la péninsule Coréenne, et a clairement dit qu’il n’existe aucune raison de posséder des armes nucléaires si les menaces militaires contre le Nord disparaissent et si la sécurité de son régime est garantie », a rapporté M. Chung à son retour à Séoul.

Le régime nord coréen est toujours hanté par le spectre d’une invasion militaire américaine sur son territoire depuis la fin de la guerre de corée en 1953. Quant à l’administration américaine , elle reste intransigeante sur le renoncement à l’arme nucléaire du régime nord-coréen avant tout dialogue.

Le sommet inter coréen d’ avril aura lieu dans le village de Panmunjom, en zone démilitarisée .

Il s’agira du troisième sommet entre les deux pays depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953).

Les discussions entre le dirigeant nord-coréen et les émissaires sud-coréens ont duré plus de quatre heures, dans une ambiance détendu nous signale t-on. A l’image du Rodong Sinmun, (Parti des travailleurs) qui titrait en sa une: « Le Camarade Kim Jong Un reçoit les envoyés spéciaux du président du Sud ».

La photo principale montre le leader nord-coréen avec les cinq responsables sud-coréens de la délégation.

corée politique crise trump kim

Il faut noter aussi que cette rencontre intervient dans un climat envenimé par les échanges d’insultes personnelles et de menaces apocalyptiques entre le président américain Donald Trump et le président nord coréen Kim.

Les émissaires sud-coréens se rendront à Washington  afin de rendre compte de ce voyage. Les États-Unis viennent d’imposer de nouvelles sanctions unilatérales au Nord, les plus dures à ce jour d’après M. Trump.

About the author

La Rédaction

Poster un commentaire

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques