Politique Internationale

Attentat déjoué: Vienne demande à l’Iran de lever l’immunité du diplomate arrêté

L’Autriche a demandé à Téhéran de lever l’immunité du diplomate en poste à l’ambassade d’Iran à Vienne suspecté d’être impliqué dans un projet d’attentat déjoué contre un rassemblement d’opposition iranien samedi près de Paris, a annoncé ce matin le ministère autrichien des Affaires étrangères. Il a été demandé à l’Iran “de lever l’immunité du diplomate iranien” interpellé samedi en Allemagne, a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Vienne a signifié sa demande à l’ambassadeur d’Iran en Autriche convoqué au ministère dès lundi après l’annonce par la justice belge du projet d’attentat déjoué.

La justice belge a annoncé lundi plusieurs arrestations dans le cadre de l’enquête sur ce projet d’attentat: outre le diplomate iranien basé en Autriche, un couple de Belges d’origine iranienne a été interpellé à Bruxelles en possession de 500 grammes de TATP, explosif artisanal très instable, et d’un “mécanisme de mise à feu”. Le couple est soupçonné d’avoir voulu commettre un attentat à la bombe samedi à Villepinte près de Paris, lors d’un rassemblement organisé par les Moudjahidine du Peuple Iranien (MEK), un parti d’opposition iranien fondé en 1965 et interdit par les autorités iraniennes depuis 1981.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques