Politique Afrique

RDC : Au moins 40 civils se noient en fuyant les violences

Au moins quarante civils sont morts noyés dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo en fuyant vers le Congo-Brazzaville voisin des violences entre l’armée et des “assaillants”, selon le vice-gouverneur de la province du Sud-Ubangi.

Plusieurs embarcations transportant des villageois ont chaviré sur la rivière Ubangui, un affluent du fleuve Congo qui marque la frontière entre les deux pays éponymes. “Jusqu’à mercredi soir, nous avons récupéré quarante corps sans vie des personnes noyées alors qu’elles traversaient cette rivière sous des fortes pluies accompagnées d’orages”, a déclaré à l’AFP Jean Bakatoye, vice-gouverneur de la province du Sud-Ubangi (nord-ouest).

“Le bilan est encore provisoire parce que d’autres corps sont charriés plus loin par les eaux de la rivière”, a ajouté M. Bakatoye.

Les faits remontent à lundi selon lui: “un mouvement de panique a été constaté à Dongo ayant poussé la population à fuir vers le Congo-Brazzaville après l’attaque à l’arme blanche d’une position de l’armée par des hors-la-loi”.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques