Flash Politique Afrique

Coup de tonnerre à la CPI: Deux avocats demandent la suspension du procureur Fatou Bensouda

C’est officiel, l’actuel procureur de la cour pénale internationale, Fatou Bensouda quittera ses fonctions à la fin de son mandat en 2021, a indiqué un communiqué de l’Assemblée des États Parties mardi.

Dans un communiqué rendu public, le Président de l’Assemblée des États Parties de la Cour Pénale Internationale (CPI), « se félicite de la publication de l’avis de vacance pour le poste de Procureur de la CPI ICC-ASP-20190806-PR1476. Le mandat du Procureur actuel de la Cour pénale internationale expirera le 15 juin 2021. L’Assemblée des États Parties, agissant conformément au mandat que lui confère l’article 112 du Statut de Rome de la Cour pénale internationale (le Statut de Rome), a donc engagé le processus de sélection du prochain Procureur. Le Président de l’Assemblée des États Parties, M. O-Gon Kwon (République de Corée), se félicite de la publication de l’avis de vacance pour le poste du nouveau Procureur de la CPI ».

Il va sans dire que la CPI se cherche d’ores et déjà un nouveau procureur en ouvrant les candidatures pour d’éventuelles personnes intéressées par le poste. « Par cet avis, l’Assemblée des États Parties, assistée du Comité pour l’élection du Procureur, cherche à attirer les candidats les plus qualifiés pour le poste de Procureur de la Cour pénale internationale. Ce n’est qu’à l’issue d’un processus transparent et structuré que l’Assemblée pourra élire le Procureur le plus qualifié pour la Cour», indique le communiqué. Fatou Bensouda tend donc vers sa sortie et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle aura fait et fait toujours tout son possible pour sortir par la grande porte à la fin de son mandat.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques