People

Demi Lovato : les révélations de son dealer

Dans une interview accordée au site américain TMZ, le dealer de Demi Lovato, Brandon Johnson, a raconté la nuit où la chanteuse a fait une overdose, le 24 juillet dernier.

C’est lui qui a fourni la drogue à Demi Lovato le soir où elle a fait son overdose, le 24 juillet. Brandon Johnson est le dealer de la chanteuse. Dans une interview vidéo accordée au site américain TMZ, il raconte qu’elle lui a envoyé un message à quatre heures du matin lui demandant de venir. Il a ainsi compris qu’elle voulait des pilules, en «lisant entre les lignes», dit-il. Brandon Johnson assure qu’elle savait les risques qu’elle prenait en utilisant des produits qui n’étaient pas pharmaceutiques, mais bien plus forts. Même s’il nie être au courant que la drogue était coupée au Fentanyl.

Le dealer de Demi Lovato explique également qu’ils ont consommé la drogue ensemble. Il insinue d’ailleurs que ce n’est pas la première fois, et qu’ils auraient même déjà eu des rapports sexuels. Brandon Johnson dit qu’il est parti entre sept et huit heures du matin. Demi Lovato dormait et ne présentait «aucun signe de détresse». C’est finalement vers 11h30 qu’un assistant de la chanteuse l’a trouvée et a appelé les secours, qui l’ont amené à l’hôpital Cedars-Sinaï, à Los Angeles où elle est restée quelques jours avant d’entrer en cure de désintoxication.

Brandon Johnson se fournirait en pilules au Mexique, pilules souvent coupées au Fentanyl. Le dealer avait été arrêté en mars pour possession d’armes, de drogue et de cash. Il avait également été arrêté en juin en possession de cocaïne.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques