Mode

Mode : Tour d’horizon des nouveautés

Virgil Abloh chez Ikea

Si vous êtes de celles et ceux qui adulent la nouvelle mascotte clivante du petit monde de la mode – à savoir l’Américain Virgil Abloh – mais qui n’ont pas les moyens de s’offrir ses produits Off-White (et encore moins ses futures créations Louis Vuitton Homme), il est l’heure de sabler le crémant de Die : l’ex-collaborateur de Kanye West dévoilera en effet dès ce soir (sur le compte Instagram Ikeatoday) le fruit de sa fusion éphémère avec le H&M du meuble, le fournisseur de hot-dogs à un euro, autrement dit l’incontournable Ikea. Insolite ? Pas vraiment : depuis que Demna Gvasalia a imaginé un sac Balenciaga s’inspirant du fameux Frakta, la marque suédoise a acquis une patine presque hype. Il ne serait dès lors pas étonnant de voir les étudiants accros au sportswear revisité et les rédactrices de mode d’ordinaire davantage en phase avec le mobilier vintage du marché Serpette qu’avec les allées des entrepôts nordiques se retrouver bientôt unis par le même but joyeusement consumériste : acquérir un Frakta made by Virgil Abloh.

Nicole Kidman, en perpétuelle mutation

Difficile de ne pas être fasciné par la capacité de Nicole Kidman à afficher un visage toujours subtilement différent d’une apparition sur tapis rouge à une autre.. (ici à l’occasion du “Time 100 Gala” à New York).

Le premier concept store “genderless”

Alors que vient de s’ouvrir à New York une boutique revendiquant une offre genderless, il est intéressant de s’interroger sur la mise en pratique de ce concept. Car s’il est assez aisé d’imaginer des collections androgynes pouvant fonctionner sur des corps d’hommes et de femmes fins et peu formés, les choses se compliquent grandement lorsqu’il s’agit de tenir compte des particularités morphologiques de ces deux genres. Comment la coupe d’une chemise peut-elle en effet être conçue aussi bien pour un buste plat que pour un 95C ? Comment dépasser la dimension minimaliste et potentiellement austère que semble imposer cette production à la croisée des chemins ?
Pionnier dans l’univers du genderless, le créateur Rad Hourani propose un début de réponse. Mais s’il déclare avoir étudié pendant des années le corps et ses mouvements (de manière à penser au mieux ses vêtements “unisexe”), ses créations ne s’en arrêtent pas moins au 38 pour les femmes. Comme si, dès que le corps féminin se différencie trop du corps masculin, le concept de l’habillement genderless tournait subitement court…

Friends, nouvelle source inspiration stylistique ?

Cela n’a échappé à personne : depuis quelques saisons, le style des années 90 revient hanter nos dressings. Et si pour celles ayant dépassé la trentaine ce revival s’avère beaucoup trop précoce, les millennials apprécieront quant à elles son parfum d’inédit. Reste à savoir comment réussir à maîtriser l’art du duo tee-shirt/Levi’s 501 et du mix robe nuisette/baskets… Or, quoi de mieux pour cela que de s’adonner au “binge-watching” de la série “Friends” (notamment disponible sur Netflix) ? Les looks de Rachel, Monica et Phoebe s’avéreront en effet bien plus instructifs que n’importe quelle page mode d’emploi du ELLE

Trésors photographiques

Il y a quelques mois, alors qu’il effectuait un brin de rangement au sein d’un bureau, un conservateur new-yorkais est tombé sur deux vieux cartons poussiéreux regroupant non moins de 2924 diapositives couleur réalisées à New York pendant l’été 1978. De multiples empreintes de vie gorgées de joie, de romance, d’innocence, de simplicité et d’authenticité ne pouvant que rendre nostalgique, voire mélancolique. On note au passage l’absence rafraîchissante de smartphones sur ces clichés…

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques