Environnement Société

Un deuxième séisme de magnitude 7,1 a frappé la Californie

séisme

Un séisme d’une magnitude de 7,1 a touché le sud de la Californie deux jours seulement après un premier tremblement de terre de magnitude 6,4. Des mesures de prévention sont mises en place par le gouvernement.

C’est à une quinzaine de kilomètres au nord-est de la ville de Ridgecrest en Californie que l’épicentre du séisme d’une magnitude de 7,1 a été enregistré vendredi soir. Il s’agit du plus puissant que l’État américain ait connu depuis 1999. Aucun habitant ne s’est retrouvé coincé sous des débris et aucun mort n’a été enregistré pour l’instant, mais de nombreux dégâts importants comme la destruction de conduites d’eaux et de gaz, ou encore des pannes de courants, des routes fissurées et des incendies, se sont produits.

Le complexe militaire China Lake a également été touché, ce qui a causé sa fermeture pour une durée indéterminée.

L’État d’urgence avait déjà été déclaré dans la région de l’épicentre jeudi, jour où un premier séisme d’une magnitude de 6.4 avait également été reporté à quelques kilomètres de Ridgecrest. Cependant, les géophysiciens estiment qu’il avait libéré 11 fois moins d’énergie que celui de vendredi soir. L’Institut d’études géologiques des États-Unis mesure des répliques environ chaque minute depuis le premier séisme.

« Cela ne va pas s’arrêter dans un avenir proche », a déclaré le chef de la police de Ridgecrest, Jed McLaughlin, aux journalistes. « Les répliques n’ont pas ralenti depuis le séisme de magnitude 7,1. Pendant un certain temps, il y avait une vibration constante ».

Plus de 2300 secousses ont été enregistrées depuis jeudi en Californie, dont 300 qui pouvaient être ressenties. Mais les experts estiment qu’il n’y a que 10% de chances qu’un troisième séisme majeur avec une magnitude minimum de 7 se produise.

Des dégâts mineurs comme des câbles arrachés et des coupures de courant ont été reportés jusqu’à Los Angeles, qui se trouve à environ 250 kilomètres de Ridgecrest, mais des glissements de terrain (incluant des maisons) et des effondrements se sont déroulés dans le comté de San Bernardino.

Le gouvernement a conseillé aux californiens vivant près des deux derniers séismes de sécuriser leurs installations susceptibles de s’écrouler (comme les étagères par exemple) ou d’installer des crochets, pour les décorations murales, pouvant résister aux secousses violentes. Il leur est également recommandé de se fournir de kits de survie, ainsi que d’une réserve de nourriture et d’eau pour deux semaines.

L’État de la Californie est soupçonné, dans un avenir proche, de connaître un séisme incomparable causé par le déplacement des plaques tectoniques nord-américaines et du Pacifique, qui ont formé la fameuse faille de San Andreas, à 1300 kilomètres de Ridgecrest. Ce probable séisme, appelé « The Big One », pourrait avoir une magnitude de 8,2 et causer des milliers de morts par la chute d’un nombre important de gratte-ciels.

Les scientifiques ne sont toujours pas capables de prédire un séisme de manière précise, ce qu’ils espèrent pouvoir faire à l’avenir avec les progrès des technologies de détection. Ils doivent pour l’instant se contenter d’estimations.

« En Californie, nous nous attendons à subir un séisme de magnitude 7 une fois tous les 10 à 20 ans, et le dernier remonte à 20 ans » explique la spécialiste en sismologie de l’institut des technologie de Californie, Lucy Jones, au Los Angeles Times.

Source : Los Angeles Times

About the author

La Rédaction

Poster un commentaire

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques