Economie Internationale Environnement

Michael Bloomberg donne 4,5 millions de dollars pour compenser le retrait de l’accord de Paris

Donald Trump avait annoncé en juin 2017 le retrait des États-Unis de cet accord historique sur le climat.

L’ancien maire de New York Michael Bloomberg sort le chéquier pour l’environnement. Le milliardaire a annoncé dimanche sur CBS, qu’il allait faire un chèque de 4,5 millions de dollars, soit 3,7 millions d’euros, pour couvrir une partie de la part américaine de l’accord de Paris pour 2018, alors que Donald Trump a décidé en juin 2017 du retrait des États-Unis de cet accord historique sur le climat.

“Nous avons une responsabilité.” “L’Amérique a pris un engagement et en tant qu’Américains, si le gouvernement ne le tient pas, nous avons une responsabilité”, a déclaré Michael Bloomberg. “J’ai les moyens de le faire, je vais donc envoyer un chèque du montant des sommes promises.”

Ce n’est pas la première fois que l’ancien maire indépendant se mobilise pour financer la lutte contre le réchauffement climatique. En juin 2017, il avait déjà promis d’apporter 15 millions de dollars (13,4 millions d’euros) pour soutenir les efforts des Nations unies, via sa fondation Bloomberg Philantropies

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques