Economie Internationale

Les tensions commerciales entre Pékin et Washington montent d’un cran

Finalement, il n’y a pas eu d’accord. Donald Trump a chargé le représentant américain au commerce (USTR) Robert Lighthizer de lancer la procédure destinée à augmenter les tarifs douaniers sur la quasi-totalité des importations en provenance de Chine, selon un communiqué vendredi de l’USTR.

« Le président nous a ordonné de démarrer le processus d’augmentation des droits de douane sur quasiment tout le reste des importations de Chine, évalué à environ 300 milliards de dollars », a indiqué le reponsable. La procédure doit démarrer lundi.

L’administration Trump a déjà imposé en mars 2018 des droits de douane supplémentaires sur l’acier et l’aluminium chinois. Puis, elle a imposé des tarifs douaniers de 25 % sur 50 milliards de dollars de biens chinois avant d’infliger des droits de douane de 10 % sur 200 milliards de biens supplémentaires. Vendredi, les droits de douane de 10 % ont été portés à 25 %.

Des discussions « productives »

La procédure en vue de la notification publique et de la collecte des commentaires va être publiée prochainement au journal officiel, ont indiqué les services de l’USTR. « Les détails seront sur le site internet de l’USTR lundi quand nous commencerons la procédure qui précède la décision finale » d’imposer effectivement ou non ces nouveaux droits de douane.

Donald Trump a menacé cette semaine d’imposer des droits de douane sur la totalité des importations venant de Chine (539,5 milliards de dollars en 2018). L’annonce de l’USTR intervient après des discussions jeudi et vendredi à Washington avec des responsables chinois dont le vice-Premier ministre Liu He. Donald Trump avait estimé plus tôt dans un tweet que ces discussions avaient été « franches » et « productives ».

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques