Economie Internationale Société

Crashs du 737 MAX : des pilotes de Southwest attaquent Boeing en justice

FILE PHOTO: A number of grounded Southwest Airlines Boeing 737 MAX 8 aircraft are shown parked at Victorville Airport in Victorville, California, U.S., March 26, 2019. REUTERS/Mike Blake/File Photo

Des pilotes de la compagnie texane Southwest Airlines ont annoncé, lundi 7 octobre, avoir porté plainte contre le constructeur américain Boeing en l’accusant de les avoir « délibérément trompés » à propos du 737 MAX, modèle cloué au sol après deux crashs mortels.

« Il faut que nous puissions faire confiance à Boeing quant à la divulgation sincère des informations nécessaires au fonctionnement de nos avions en toute sécurité », a dit le capitaine Jonathan Weaks, président de l’Association des pilotes de Southwest Airlines (SWAPA). Or, « dans le cas du 737 MAX, ça n’a absolument pas été le cas », selon lui.

La plainte, déposée à Dallas (Texas, sud des Etats-Unis), avance que Boeing a faussement prétendu que l’avion était en état de navigabilité.

Plus de 30 000 vols annulés depuis mars

Près de 350 personnes ont trouvé la mort dans des crashs en Indonésie, en octobre 2018, et en Ethiopie en mars 2019. Dans les deux cas, les pilotes ont connu des difficultés à contrôler l’avion après l’activation du système de gestion antidécrochage MCAS, selon les enquêtes préliminaires.

L’immobilisation des 737 MAX depuis mars a annulé plus de 30 000 vols de Southwest prévus et causé un manque à gagner de plus de 100 millions de dollars (91 millions d’euros environ) pour ses pilotes, selon la SWAPA.

Cette compagnie est celle qui utilisait le plus de ces appareils, lesquels pourraient ne reprendre le transport de passagers qu’en 2020.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques