Economie Afrique

Benin-Niger : Le groupe français Bolloré réclame des indemnisations

« On est un peu déçu de ne pas le réaliser. Mais in fine, si cette boucle se réalise, ce sera aussi une bonne nouvelle pour la région », ces propos sont de M. Labonne du groupe Bolloré, depuis Abidjan lors de L’Africa CEO forum.

“Il semble aujourd’hui que la présence même du groupe (Bolloré) dans le projet en gêne la réalisation” à t’-il poursuivit en précisant que son groupe” a déjà réalisé, notamment la construction de 140 kilomètres de ligne”. Des travaux pour lesquels, Balloré n’aurait pas encoré été indemnisé.

Cela ne devrait pas poser de problème car Le Président Béninois, Patrice Talon a appelé le groupe Bolloré et Petrolin à ” se retirer, à l’amiable du projet ” tout en affirmant qu’ils seront “indemnisés de façon équitable”. Selon lui “La Chine dispose des moyens financiers nécessaires”, pour assurer des travaux estimés à 4 milliards de dollars.

Pour rappel c’est en 2008, que le Bénin et le Niger avaient lancé un appel d’offre pour ce projet ferroviaire de 740 km devant relier Cotonou à Niamey.

Il avait été remporté par la société Petrolin, avant d’être confié en 2013 au groupe Bolloré, via la société Bénirail, un partenariat privé-public.

Le Niger et le Benin sont dans le top 10 des pays les plus pauvres de la planète.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques