Cinéma Focus

Pourquoi des épisodes de South Park ont-ils été censurés sur Netflix France ?

Netflix France a admis sur Twitter que certains épisodes de South Park n’ont pas été mis en ligne sur sa plateforme pour « des raisons légales ». Que s’est-il passé ?

L’arrivée de la série South Park sur les plateformes de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) en France soulève décidément beaucoup de questions. Alors qu’Amazon Prime Video accuse plus d’une semaine de retard dans la mise en ligne des saisons 1 à 22 de la série, c’est l’absence de plusieurs épisodes sur Netflix France qui a généré des interrogations en ce début octobre 2019.

Reprenons au départ. Netflix a annoncé fièrement le 26 septembre dernier qu’il mettait en ligne sept saisons de South Park (de la 15e à 21e). La série animée américaine a bien été incorporée au catalogue français le même jour, et mise en avant sur de nombreuses pages d’accueil. Mais certains fans attentifs ont rapidement remarqué que quelques épisodes manquaient à l’appel.

Comme Numerama a également pu le constater, ce sont au total 10 épisodes qui n’ont pas été ajoutés au catalogue Netflix France, sur les 78 inclus dans les sept saisons.

  • Saison 15 : 4 épisodes (épisode 2 La machine à rigoler,  épisode 4 Taille du Membre Indexée,  épisode 8 Chiasse Burger partie 2, épisode  13 Thanksgiving sur History Channel),
  • Saison 16 : 2 épisodes (épisode 4 Chupaquhébreux, épisode 13 Un bracelet pour une cause),
  • Saison 17 : 2 épisodes (épisode 3 World War Zimmerman, et épisode 6 Ginger Cow)
  • Saison 18 : 1 épisode (épisode 1 Va te faire financer)
  • Saison 19 : 1 épisode (épisode 7, Les Méchants ninjas)

Les épisodes en question n’ont pas été seulement évincés : tous les épisodes de chaque saison ont été « renommés » pour reprendre un ordre chronologique. Ainsi l’épisode 3 de la saison 15 est devenu « épisode 2 », l’épisode 5 « épisode 3 », etc. Ce qui peut prêter à confusion et donner l’impression que Netflix a cherché à masquer cette décision.

L’épisode « Naughty Ninjas » de South Park // Source : Comedy Central

Après quelques jours à être interpelé sur Twitter, le compte officiel de Netflix France a finalement apporté une réponse le 7 octobre 2019 : «  Des épisodes ont été censurés lors de leur toute première diffusion en France. Ils sont considérés comme dénigrants pour certaines communautés par les autorités audiovisuelles locales. On le respecte pour des raisons légales. »

Capture du 7 octobre 2019 Twitter/NetflixFR

Cette annonce a été reçue très vivement sur Twitter, certains s’étonnant d’une telle censure sur la plateforme américaine.

D’autant plus qu’un événement similaire s’est produit au Royaume-Uni, quasi simultanément : Netflix UK/Irlande a mis en ligne plusieurs saisons de South Park, en assumant toutefois ne diffuser que quatre saisons ainsi qu’une «  sélection d’épisodes les plus marquants, adorés par les fans, la critiques ou choisis par les créateurs », a précisé le compte Twitter officiel. Des internautes anglophones s’interrogeaient donc depuis plusieurs jours sur la raison de cette sélection plutôt arbitraire.

Netflix UK & Ireland

@NetflixUK

Oh my god, they k̶i̶l̶l̶e̶d̶ ̶K̶e̶n̶n̶y̶ put South Park on Netflix. Coming to the UK/IE on 27 Sep:

– Season 1
– Seasons 18-21
– A collection of ~top episodes~ which includes critically acclaimed episodes, fan favourites, and others chosen by the creators.

DES ÉPISODES DE SOUTH PARK EN FRANCE ONT BIEN ÉTÉ CENSURÉS

Pour comprendre la décision de Netflix France, nous avons essayé de retrouver les fameux épisodes « censurés lors de leur première diffusion en France ». Il se trouve que plusieurs épisodes de South Park n’ont en effet jamais été diffusés en France, au cours de ces dernières années :

  • En janvier 2018, le compte Facebook de South Park France s’agaçait par exemple de la décision de la chaîne Game One, affirmant qu’il s’agissait d’une décision « en accord avec le CSA », de ne pas diffuser l’épisode 7 de la saison 19 (Les Méchants ninjas), en rapport avec l’État islamique,
  • De même, la page fait mention d’un autre épisode, Ginger Cow (épisode 6 saison 17, qui parle des trois religions abrahamiques), qui n’aurait pas non plus été diffusé sur la chaîne française début 2016.

Ces deux épisodes font partie des 10 qui n’ont pas été mis en ligne par Netflix France — nous n’avons toutefois pas retrouvé de signe de « censure » des huit autres épisodes à la télévision française ces dernières années. Aussi une telle décision n’est pas forcément nouvelle dans le paysage audiovisuel français.

La question qui se pose, en revanche, est celle de la soumission de Netflix à des règles édictées par des organismes comme le CSA. Le compte Twitter de Netflix France affirme respecter « pour des raisons légales  » des décisions d’« autorités audiovisuelles locales  », sans plus de précision. Or il convient de noter que le CSA en France n’a pas de pouvoir de censure a priori d’une diffusion* : contacté par Numerama, l’organisme réaffirme qu’il n’a pas le pouvoir d’empêcher une chaîne de diffuser un contenu. Il peut, en revanche, être consulté a priori pour donner un avis.

Les plateformes de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) comme Netflix sont-elles tenues, en revanche, de respecter certaines règles édictées par l’organe de régulation de l’audiovisuel ?

NETFLIX N’EST PAS CONTRÔLÉ PAR LE CSA

Selon nos recherches, rien n’indique que Netflix ou Amazon Prime Video soient soumis, à ce jour, à de quelconques règles du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Une nouvelle directive dite « SMA »  viendra peut-être changer la donne, mais celle-ci n’a pas encore été votée. À ce jour, Netflix n’est pas concerné par le décret SMAD actuel (service média audiovisuel à la demande) car il n’est pas officiellement installé en France. Or selon les informations d’ElectronLibre publiées le 7 octobre 2019, le ministère de la Culture travaillerait à l’écriture d’un texte contenu dans le projet de loi audiovisuel afin de redéfinir la notion « d’installation » en France, pour pouvoir placer Netflix sous l’autorité du CSA. La plateforme de SVOD aurait-elle pris les devants pour éviter d’être censurée a posteriori ?

Une autre explication est toutefois possible : que les 10 épisodes en question n’aient « simplement » pas été mis en vente par l’ayant droit actuel, Viacom, et que Netflix France n’ait donc pas eu d’autre choix que d’acheter les sept saisons disponibles, sans les épisodes en question. À la suite de notre article, le compte de Netflix France a finalement publié un nouveau message, à 19h26, qui confirme cette supposition : «  Les épisodes de South Park disponibles sur Netflix sont, tout simplement, ceux que les ayant-droits nous ont proposés. Désolé pour cela. »

Twitter/Netflix

Reste à savoir pourquoi l’ayant droit aurait choisi de ne pas mettre à la disposition ces 10 épisodes — nous avons contacté l’entreprise et mettrons à jour cet article en cas de réponse.

South Park // Source : Comedy Central

Aux États-Unis, la question de la censure de la série South Park, diffusée depuis 1997 sur la chaîne Comedy Central, revient fréquemment sur le devant de la scène. La saison 14 en particulier avait provoqué de nombreux débats, notamment avec deux épisodes (le 200e et le 201e) où les créateurs de la série mentionnaient le prophète Mahomet, et qui avaient été censurés par la chaîne Comedy Central elle-même en 2010, après avoir reçu des menaces de mort.

À noter que tous les épisodes de la série South Park sont disponibles à la vente, en version « non censurée », en DVDs en France.

* Cet article a été mis à jour dans l’après-midi du 7 octobre 2019 : la première version affirmait que le CSA pouvait censurer un épisode à priori de sa diffusion, or il n’est pas dans les pouvoir du CSA de prendre de telles décisions car il ne se prononce qu’à postériori. Il peut toutefois parfois être saisi à priori d’une diffusion pour donner un avis, qui n’est  que consultatif.

** Cet article a été mis à jour à 19h50 avec la nouvelle explication de Netflix.

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques