Cinéma

Cannes 2018 : Mission réussie pour Jessica Chastain, Marion Cotillard, Lupita Nyong’o

Comme promis, les stars de 355 ont présenté leur projet alléchant sur la Croisette.

“Plus de top secret. Mission acceptée”, s’amuse Jessica Chastain en partageant sur Twitter une photo d’elle et de ses complices Marion Cotillard, Penelope Cruz, Lupita Nyong’o et Fan Bingbing, lors d’un photocall organisé aujourd’hui sur la Croisette. Les filles n’ont pas présenté un film en compétition, mais projet alléchant intitulé 355, que l’actrice de Zero Dark Thirty a pitché à Simon Kinberg, le réalisateur de Dark Phoenix, ainsi qu’à quelques copines actrices, qui ont immédiatement accepté de participer.

Le concept ? C’est une nouvelle fois Chastain qui en parle le mieux.  “Je me suis beaucoup amusée sur le tournage de La Couleur des sentiments, et depuis je rêve de refaire un film réunissant un casting féminin. J’adore les Jason Bourne, les James Bond et les Mission : Impossible, et je me demandais pourquoi, à part dans Charlie’s Angels, il n’y a jamais eu de film d’espionnage dans ce genre-là. Ça m’a donné envie de lancer ce projet et de le proposer à des actrices venues du monde entier. (…) J’ai appelé toutes ces actrices, je leur ai dit comment j’envisageais ce projet, que ce serait un processus de collaboration, qu’on le construirait toutes ensemble. Elles ont toutes dit oui. Je trouvais ça important qu’on présente cette idée à Cannes (dans le cadre du marché du film, ndlr) et là aussi, elles ont promis de venir. Jusqu’ici, ça a été incroyablement simple à lancer.”

 

Promesse tenue, donc, puisque Cruz, Cotillard et les autres ont bien fait le déplacement à Cannes. Voici un best-of de leur photocall exceptionnel : arrivées en yacht, portant toutes des tenues à la pointe de la mode et des lunettes de soleil de stars, elles ont fait le show devant les photographes afin d’annoncer au monde que leur projet était officiellement lancé. Tout l’inverse d’une opération secrète, donc ! Mais rassuez-vous, ce n’est pas parce qu’elles acceptent de jouer le jeu du photocall glamour, qu’elles ne prennent pas 355au sérieux.
Jessica jure au contraire que son film sera très bien renseigné : “Agent 355, c’était le nom de code d’une espionne durant la Révolution Américaine. C’était l’une des premières aux Etats-Unis et son nom est toujours resté secret. Ce code est devenu une référence pour de nombreux agents de la CIA et d’autres organismes, c’est à présent un mot d’argot désignant une espionne. C’est la femme invisible dont on a jamais découvert le véritable nom. (…) Ce sera un film, pas un documentaire, mais l’idée c’est de proposer un thriller d’espionnage aussi crédible que possible, qui soit bien renseigné. Mon but, c’est qu’en le découvrant, des agents de la CIA ou du MI6 se disent : ‘Wow, ça sonne vrai. Ils ont réussi leur coup.’ C’est ce que j’ai préféré de toute l’expérience Zero Dark Thirty.”

About the author

La Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

Rubriques